L’ESPION FRANÇAIS – Bannel

le

C’est loin d’être mon premier Bannel. Alors replonger dans les ruelles dangereuses de Kaboul pour aller retrouver le Qomaandan Kandar ainsi que Nicole Laguna, de la DGSI dans une France stressée, le tout à une période où les talibans ont repris le contrôle de l’Afghanistan méritait une lecture.

L’espion français prend les traits d’Edgar Scan, un Sigma de la DGSE, entendre là, un élément extérieur chargé des missions délicates à la solde des services secrets français en chasse de la Veuve Blanche, une criminelle psychopathe aux profondes pulsions meurtrières et sadiques.

Une fois encore, Bannel pose un roman solide et documenté à la frontière de la réalité qui se situe juste avant l’abandon de la population par les occidentaux.

Cette fois, il donne une large place aux femmes, à leurs craintes et à leurs ambitions dans un pays ravagé par la guerre à la merci des barbus. Ses personnages sont marqués. Ils suintent le sable des montagnes arides et les cicatrices d’années de guerre, ils suent la mort, la raison d’état ou l’avidité. La mécanique est classique. Deux récits s’alternent pour se rejoindre. L’un avec Kandar de la brigade criminelle de Kaboul enquêtant sur l’enlèvement de cinq infirmières japonaises engagées auprès d’une ONG. L’autre auprès de Scan et Laguna qui remontent les pistes pour localiser la Veuve Blanche. 

On y retrouve la dynamique d’un récit haletant à la hauteur de Baad et de l’Homme de Kaboul.

A mon sens les meilleures pages sont afghanes. Elles reflètent cette hostilité entre les clans qui n’a d’égale que la furie des djihadistes. Reste le côté espionnage, pointilleux.

Les bons romans d’espionnage se font rares. S’en est un à n’en pas douter.

Edition La Bête Noire / Robert Laffont

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s