Apéro Littéraire – Lebel

Dans une charmante petite libraire du XVème, L’Attrape-Cœurs, rue Lourmel avait lieu hier, un apéro littéraire.

Un long vieux bar en zinc trône à l’entrée. Un choix de livres variés mais aussi pointus s’étalent sous les yeux des habitués et des curieux. Une ribambelle de lecteurs entre. Des bancs les attendent. L’auteur aussi, sous l’œil attentif et bienveillant des libraires. Tout ce petit monde a plaisir à se réunir autour de Nicolas Lebel.

Pas l’inventeur moustachu du dit fusil, il est mort. Non, l’autre. Le sympa.

Il affiche un sourire jovial à chaque rencontre. Bref, après un verre ou deux et une tartine, Véronique se livre à une présentation passionnée et passionnante de l’œuvre de père de Mehrlicht. Puis, elle et Nicolas se déchaînent sur une lecture à deux voix. Emphase, gestuelle, sourire et rire, Mehrlicht, Dossantos et Latour, entrent les uns après les autres en scène. Franchement, pour les connaisseurs, fussent-ils lecteur d’un seul de ces romans, ce moment fut jubilatoire. Pour les néophytes, cette entrée en matière, a eu le don de les accrocher aux personnages principaux des 4 romans, L’heure des fous, Le jour des morts, Sans pitié, ni remords et De cauchemar et de feu. Ils ont pris vie l’espace d’un instant et à en croire la séance de dédicace qui a suivie, su séduire.

A refaire ne serait que pour avoir le plaisir de retrouver des amis de longue date et les copains.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s