LE CINQUIEME CŒUR – Simmons

J’ai aimé Dan Simmons. J’aimais L’échiquier du Mal, inventif, vif. Fait est que là… Mélanger la littérature américaine à l’anglaise, comme les personnages fictifs et les personnages réels, la promesse était sympa. Mais à trop vouloir promettre, on prend le risque de décevoir. Sherlock Holmes et Henry James, sur le papier, ça le faisait. L’un…