COMME HIER – Cai

Un thriller déroutant. Dans une Chine plus que jamais connectée, Cia Jun nous promène entre passé et présent. La maitrise des codes du genre est réelle avec toutefois un petit plus. On flotte à la limite du fantastique dans un univers où la mémoire, virtuelle, personnelle ou celle d’autrui est un passage plus ou moins contrôlé.

Sheng Xia, jeune et brillante hackeuse de 18 ans, révoltée contre l’ordre établi n’en est pas à sa première collaboration. Avec son professeur d’informatique, elle a aidé au programme « Comme Hier », une application de réalité virtuelle donnant accès à la mémoire. Avec l’inspecteur Ye Xiao, ils tentent de dénouer une enquête sur le meurtre de ce même professeur, de sa femme et son fils, morts dans un incendie rue de Nanming, le 13 aout 2017. Mais une telle histoire serait déjà trop simple. Deux autres drames, ont déjà frappé la rue. 13 août 1999. Une lycéenne disparue et 13 août 2012, une autre adolescente retrouvée morte.

Et nous voici dans une chasse à la vérité, une traque faite de voyages dans la mémoire. Côté réussite, les personnages, comme je l’écrivais la maitrise du genre, une belle description de cette Chine aussi numérique que traditionnelle et ancrée dans un parti et sans doute une projection glaçante de ce qui pourrait être un futur pas si éloigné de la vérité. Côté moins, les trop nombreuses révélations enchainées par Cai Jun pour rythmer son thriller avec un sentiment de perte de repère parfois. Toutefois cette promenade dans un pays en plein bouleversements technologiques est digne d’intérêt, gage que le roman noir ne se limite pas qu’à l’occident.

Editions XO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s