UNE COMPENSATION AUX LUTTES – Corbel

le

Il ne faut pas s’arrêter à la 4ème de couverture, bien trop épaisse et lourde. Car ce roman noir réserve des surprises.

L’affairisme et de la corruption en banlieue. Une compensation aux luttes est un roman noir collant à la réalité. Entre ambitions politiques et luttes partisanes le tout sur fond de spéculation immobilière, l’auteur navigue en eaux troubles.

Ici chacun lutte comme il peut pour survivre ou accroitre sa notoriété, son pouvoir ou ses revenus. Alors à travers ses personnages Marek alterne les points de vue. Ceux de Manlius, l’enquêteur privé de retour à la maison après des décennies passées à fuir un passé trop lourd, celui de Linda Kacimi, capitaine à la DGSI aux dents longues et avide de politique, celui du commandant Letica à la brigade criminelle empêtrée dans la méfiance de sa hiérarchie et surtout ceux de l’ancien maire Bellego et de son successeur, Valinsky qui valsent entre socialisme et macronie. 

Le petit monde de Marek est corrompu, nauséeux dans une banlieue parisienne où chaque belligérant  semble avoir perdu son sens commun au profit de ses intérêts. Ça fouette le réel.

Editions ECE-D

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s