FATAL BABY – Jaillet

le

Disons-le clairement, Fatal Baby fait partis de mes petits kifs de l’été. La suite de Mauvaise Graine, je l’attendais impatiemment. Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de lire Mauvaise Graine, il faut foncer réparer cette erreur.

Sans vouloir spoiler qui que ce soit, il est facile de devenir que Julie est cavale avec son bébé. La petite a trois mois. Ses pouvoirs grandissent comme la relation mère / fille. Bref, elles passent leurs vies entre tétées et bastos. Car derrière elles, les hommes du laboratoire pharmaceutique continuent à vouloir leurs mettre la main dessus pour récupérer le nourrisson fatal. Là où la vie de Julie deviendrait un cauchemar, le lecteur y trouve à sourire. On prend fait et cause pour l’ancienne instit

La gageure de faire une suite à la hauteur du premier est largement remportée. L’imagination de Nicolas est sans limite. C’est toujours très jouissif. Je regrette toutefois le choix de la rapidité qui oblige à réduire certaines scènes.  Mais quel plaisir pour le lecteur de sauter de page en page. On se balade entre le Canada et les USA mais aussi sur terre, sur mer. On se poile et se disant que nos enfants sont plutôt cool de nous éviter cette vie.

Fatal Baby est bien le roadmovie girlpower vif, drôle percutant que j’attendais. C’est décapant, déjanté à souhait. La plume est aussi vive que l’histoire. C’est un vrai bon moment.

Message perso à Nicolas, il va falloir que Léa grandisse maintenant !!

Editions La Manufacture des Livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s