LE PACTE ALLEN DULLES – Zellweger

Et voici le 3ème tome.

1942, 1943. La résistance est éparpillée. La Gestapo l’a infiltré. D’aucuns tentent de la fédérer. Des hommes d’exception comme Max, des hommes qui se frottent aux politiques de tous bords, qu’ils soient au sein du territoire ou chez les alliés. Un front uni n’arrange personne. Ni les anglais, ni les américains. Et c’est sans compter sur l’armée allemande qui s’étend et couvre l’ex zone libre. Les langues fourchent et dénoncent à tout va.

Dans tout ce fatras, un homme, chasse et prend plaisir à tourmenter, à torturer la résistance. Un nom qui claque et qui fait frémir encore aujourd’hui. Barbie. Il n’est pas le seul.  Autour des espionnes du Salève, l’étau se resserre. De Lyon à Lodz, de Varsovie à Alger.

De l’autre côté, il y a les Jean Moulin, Sophie Scholl et autres héros et héroïnes. Mark a l’intelligence de nous rappeler la complexité de cette période mais également que ceux qui se dressaient contre la barbarie, étaient de toutes les nationalités, y compris allemande ou polonaise.

Alors, oui, on s’éloigne doucement du côté romancé où les espionnes avaient la part belle pour, au fur et à mesure s’attacher à l’Histoire. Celle avec un grand H. Les filles sont là pour relier cette histoire de la résistance. Elle est suffisamment riche pour se suffire à elle-même.

Reste une mise en forme est agréable, vive et qui se lit comme un feuilleton. Les chapitres sont courts mais remplis de recherches. C’est serré, travaillé. Et à l’heure où notre mémoire a commencé à gommer notre passé, où notre quotidien est abreuvé d’informations, des flashs sans réel avoir à creuser la moindre réflexion, ce 3ème tome est nécessaire. Il a pour but de rappeler, encore et toujours.

Définitivement, Les Espionnes du Salève, nous apostrophent. La liberté et la résistance ont un prix qui ne doit pas s’oublier.

Editions Eaux Troubles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s