EVOLUTION – Elsberg

le

La dernière chronique de l’année. Pour ce faire, il fallait un bouquin à la hauteur. Alors pourquoi pas le 3ème roman de Marc Elsberg, Evolution. 3 ans après sa sortie en Allemagne, aucun lien avec BlackOut ou Zero, si ce n’est la capacité de Marc a se jouer de notre époque et de nos travers soumis à la technologie.

Il s’agit donc un techno-thriller. Une légère anticipation avec laquelle il faut savoir prendre son temps. Elsberg, ne fait pas dans la simplicité. Lire Evolution ouvre sur de multiples questions. L’homme nouveau, le Transhumanisme, bref le darwinisme dans ce qu’il a de plus violent à notre encontre.

Un petit teasing sur le roman : Le secrétaire d’Etat américain meurt curieusement frappé par un virus modifié  alors qu’au Brésil, en Tanzanie et en Inde, les employés d’un géant de l’agro-alimentaire répertorient des plantes et des animaux d’un nouveau genre. Helen et Greg, deux californiens, font appel à une PMA d’un nouveau genre, un programme de recherche non officiel, à partir duquel des enfants hors du commun naissent, des enfants modernes. Tu l’auras compris, cher lecteur de cette dernière chronique 2019, Evolution demande une certaine concentration. Les personnages sont dressés avec précision. On ne sait que penser de Greg ou de Jill. Un coup ces gamins sont monstrueux, un autre, ils sont logiques.

Elsberg se joue de notre vision d’adulte sur les enfants. Mais il se joue également de la peur intergénérationnelle. Il fixe un thriller intelligent qui nous pousse à réfléchir.

Car ce qui est intéressant au-delà du roman, est qu’il s’agit bien de notre évolution. Une autre vue que celle de Fabrice Papillon dans Regression.

Et là, nulle trace de science-fiction. Juste, une avant-garde. On a passé le stade des mutations sur les souris. La clé de tout cela, les ciseaux génétiques CRISPR-Cas9. Ils sont déjà actifs pour ce qui est de l’agronomie, l’écologie et même la neurologie. Comment cela fonctionne t’il ? Pour faire simple , on cible une zone spécifique de l’ADN, on la coupe et on y insère la séquence que l’on souhaite. Récemment, des chercheurs chinois ont modifié des cellules humaines avec cette technique.

La Chine et les États-Unis sont entrés en compétition.  Donc Elsberg esquisse une éventualité de futur. Pas si loin quand on sait que Calico pour prendre cet exemple, travaille sur les biotechnologies. Calico, c’est quoi ? Facile, fondée le 18 septembre 2013 par Google, dans le complexe secret Google X Lab, va donc essayer de voir sur quoi, ils bossent… Ajoute à cela Bayer, Monsento, et quelques autres géants, alors ce thriller fait vraiment son job, il te fait frissonner.

http://www.marcelsberg.com

Editions Fayard

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Yvan dit :

    J’avais lu et apprécié les deux premiers de l’auteur (et bien flippé oui, parce que tout ça est crédible et possible). Je viens justement d’acheter celui-ci, je le lirai bientôt, tu m’as convaincu de ne pas le laisser trop traîner 😉

    J'aime

    1. prvst dit :

      Il continue Yvan. Le teton maléfique frappe encore.

      Aimé par 1 personne

      1. Yvan dit :

        heureusement que ton correcteur orthographique n’a pas mis un accent sur ton mot, tu aurais été censuré (ok je sors) 😉

        J'aime

      2. prvst dit :

        Si cela serait passé je n’ai pas mis de s. Donc 1 seul c’est bon 🤘

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s