LE PRIEURE DE CREST – Destombes

Un roman de femmes dans la Drôme sans violence excessive, une intrigue complexe menée par la gendarmerie, une odeur de province, bref, on y retrouve les composantes des romans de Sandrine.

Je vais me débarrasser de suite de ce qui m’a gêné. Connaissant l’auteure et son aptitude à m’emporter, j’attends d’elle davantage à chaque nouveau livre (ici le 6). L’aspect technique, quelques légèretés dans le scénario et une ou deux incongruités dans les personnages ont freiné mon enthousiasme. Mais après tout ce n’est qu’un roman. Et le tout est donc bien de savoir se laisser emporter par l’histoire.

Pour qui n’a jamais lu Sandrine, c’est un excellent thriller peuplé de personnages multiples et bénéficiant d’un tonitruant démarrage.

De quoi cause-t-on ? Une conductrice finit avec sa 205 dans le fossé. L’enfant à ses côtés se retrouve dans le coma. Non loin de là, un cadavre aux yeux énucléés est découvert.

Le lecteur est trimbalé par le sous-lieutenant Perceval Benoit. Le jeune néophyte a de grands rêves qui prennent les traits de Daloz et ses experts de la gendarmerie, la PJGN. Ils représentent pour lui, un avenir radieux. Benoit est en charge de faire le lien entre sa hiérarchie et cette équipe. On avance avec lui dans cette enquête complexe, qui mène les gendarmes jusqu’à une communauté de femmes qui a posé ses valises dans un Prieuré. Cette communauté est sous la houlette de Joséphine, une femme de caractère, psy et protectrice.

L’ambiance est lourde à souhait. L’intrigue assez tordue pour me plaire et ces femmes au lourd passé en quête d’un avenir font du Prieuré de Crest le terreau d’un bon thriller. Alors oui, il m’a manqué ce petit plus qui m’emballe et fait d’un bon thriller, un excellent. Mais bon, ne soyons pas chafouin, ce roman paru chez Hugo est un bon livre, divertissant et qui a le mérite de caresser quelques thématiques pas si souvent usitées.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s