CRIMES DANS LES MAROLLES – Les nouvelles enquêtes de Nestor Burma – N Monfils

Nestor est invité par Guy Marchand, incarnation vivante de Burma pour un festival du film fantastique de Bruxelles. Une jeune femme dont le petit ami est incarcéré pour avoir massacré sa famille supplie le célèbre privé de rouvrir l’enquête.

C’est l’occasion rêvée pour Nadine Monfils nous faire découvrir son Bruxelles. La mère de Mémé prend Burma par la main, lui fait passer le périph’. Elle en profite pour nous balader au rythme de sa gouaille et de sa poésie dans les rues de la capitale entre la gare du Midi et les Marolles. Une certaine nostalgie se dégage. Chaque page est gorgée d’humour. Dehors le politiquement correct. Il n’a pas de mise ici.

Quand y’a d’la gène, y’a pas d’plaisir. Sers toi donc une geuze et laisse toi aller.

Son écriture est toujours aussi décomplexée, avec du belge dans le texte. Dikke mite ! Et si son imagination prend sa source dans l’affaire Léopold Storme qui devient Léo Straum, c’est accroché à la verve de ma belge préférée que te détend les muscles pairs de la face allant en diagonale, des pommettes aux commissures des lèvres. Bref, tu te marres. Pas de grivoiserie, mais une gaudriole assumée. Nadine a gobé un Bescherelle d’argot truffé de belgicismes. Elle a la langue fleurie. Cet inédit tome des Nouvelles enquêtes de Nestor Burma est à son image.

Je suis bleu de cette femme.


Editions French Pulp

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s