MAUVAISE MAIN – Gallerne

Pas de travail, ni d’argent, avec Elise, sa femme enceinte, Éric est contraint de retourner dans ses Vosges natales. Mais la scierie familiale, qui tourne au ralenti, est tout, sauf un doux cocon. Eric avait quitté une famille rude suite à un accident où il avait perdu une main, le voilà qui doit retrouver sa mère, ses deux frères avec femmes et enfants, et son oncle. Loin de toute civilisation, enclavée dans la montagne, la famille vit en autarcie  sous la férule de l’ainé, Léo. Les secrets de familles sont aussi lourds que les portes qui se ferment. Sous les sapins rien n’est gratuit. Et quand ses recherches d’emploi ne donnent rien, Eric se voit obligé à accepter l’inévitable, travailler avec ses frères et leurs magouilles.

L’atmosphère de Mauvaise Main, m’a immédiatement projeté en arrière. Vers Les Grandes Gueules. Celles de 65, de Robert Enrico, avec Bourvil et Lino. Rien n’a changé. Le temps s’est arrêté au cœur des forêts des Vosges. Les hommes sont rudes, rustres et prêts à tout pour survivre, même au pire. Pourtant le parallèle s’arrête là. Gilbert Gallerne signe ici un huis-clos à l’extérieur. Lu d’une traite, ce roman bien noir, à l’écriture sèche et directe brosse un joli panier de salauds, avec un ainé ignoble à souhait. Gallerne réussit à instaurer un malaise prégnant tout au long du roman. La tension est palpable, la terreur familiale suinte de sous chaque grume. Certes il y a ce qu’il faut de tendresse et d’amour, mais la peur et la tyrannie prennent le dessus. Après, Sous terre personne ne vous entend crier, Gilbert Gallerne prouve, s’il en était besoin qu’il est un grand auteur de romans noir.

Editions French Pulp

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s