NOVEMBER ROAD – Berney

Un roadmovie noir rythmé, mais à un rythme lent. Une Amérique aux airs de Jazz qui nous ramène à l’Amérique de Kennedy.

Posé le long de trois personnages principaux typés, ce thriller (car cela en est un) , un roman noir au cœur tendre, flotte sur les spéculations autour des commanditaires de l’assassinat de Kennedy. Nous sommes le 22 novembre 1963.

Franck Guidry, de la mafia de la Nouvelle Orléans, est devenu un témoin gênant de la pègre. Sa peau mise à prix par un parrain Carlos Marcello. Il lui faut mettre à profit son savoir et ses sens pour la sauver. Sur sa route, il croise Charlotte, une mère fuyant une vie minable et un mari alcoolique, vers la Californie. Une mère accompagnée de ses deux filles deux filles Joan et Rosemary. Derrière Franck, il y a Paul Barone, un tueur à gages, froid et méthodique engagé par Marcello. Il est lancé à leurs trousses. Rien ne l’arrêtera.

A mesure que l’on s’éloigne de la Nouvelle-Orléans pour rejoindre Las Vegas, ville de la pègre et du vice, le livre de Lou Berney se transforme peu à peu en une histoire d’amour improbable. L’espoir est-il suffisant pour mériter la rédemption ?

On va vers l’Ouest. Comme d’habitude. De temps à autre, on rencontre de rares personnages secondaires, des stations-service et des motels. Juste ce qu’il faut. Car Berney ne se trompe pas. Au fil des kilomètres, ce roman gagne en intensité dramatique.

La lucidité de Franck, la déchirure du voile de Charlotte. Chacun se découvre une force insoupçonnée pour faire face à leur ancienne vie.

November Road bénéficie d’un style fluide comme un tour de roue sur la route 66 au son de Round Midnight. L’auteur y grave des scènes très cinématographiques, peut-être trop. Il y a chez Franck un parfum de The Getaway et chez Charlotte, un soupçon de Thelma et Louise. Mais l’ambiance est réussie. On déroule avec un vrai plaisir cette course poursuite qui nous entraine vers un eldorado californien.

Editions HARPER COLLINS Noir

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s