NEMOURS MON AMOUR

Pour trainer ses guêtres au 4ème salon du livre axé sur le polar de Nemours, il faut le mériter. Mais le programme est alléchant. Une partie de la ligue est là, mais également ce qu’il faut comme auteurs. Avec 70, c’est bien le diable si on ne trouve pas son bonheur.

Faits exprès, mes derniers coups de cœur dans la noire sont tous là. Et puis, je dois l’avouer, c’est aussi l’occasion de voir les copains et les copines, les amis et les amies, de les remercier tous pour le soutien et la gentillesse infaillible dont ils ont tous fait part à mon encontre.

D’abord, c’est où ? En province ? Ah non, juste à la frontière de la région parisienne. Ensuite, faut y aller. Ça, c’est facile, j’ai un chauffeur. Mon amour, ma moitié, mon épouse.

Après un déjeuner chaleureux à claquer la bise à quelques auteur-es, certains bloggeurs et lecteur-trices, le salon s’ouvre.

Les habitués partagent les papotes avec les curieux

Nous sommes tous là pour la même chose, partager notre plaisir des mots et du frisson, et en profiter pour faire quelques emplettes car une PAL qui n’a que 20 livres, n’est pas une PAL digne de nom.

Difficile de faire 2 mètres sans embrassade.

Je l’ai souvent martelé et preuve en est, les auteur-es du Noir ont du cœur. Et, ce n’est pas une surprise, leurs lecteur-trices, aussi.

Et encore une fois, quelle fierté de vous retrouver tous.

Un tel niveau de bienveillance est hors norme.

Ian, Françoise, Anne, Jean-Luc, Maud, Jean-Paul, Ophélie, Christophe, Bob, Amandine, Stanislas, Henri, Claire, Jacques, Sandrine(s), Florence(s), Vincent, René, Armelle, Niko, Sonja, Sandra, Laurent, Caroline, Jean-charles, Mélie, Lolo, Guillaume, Marek, Mark, Thierry, Nick, et tous les autres, un énorme merci.

Des dédicaces bien sûr, encore d’autres livres, la découverte de nouveaux auteur-trices, la confirmation de l’amitié de certain-nes et au passage quelques photos sympas ainsi qu’une conjonction des astres hors du commun, à la hauteur de l’événement.

Copyright Bob & Amandine, photo volée avec joie
Copyright Laurent, photo volée avec plaisir

Et je n’ai pas versé ma larme !

Vous quitter n’est pas un regret puisqu’il y aura de nombreuses autres occasions de vous recroiser à nouveau.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s