LE MANUSCRIT INACHEVE – Thilliez

Un écrivain renommé, Caleb Traskman, meurt sans avoir écrit la fin de son dernier thriller. Son l’éditrice, effondrée,  demande à son fils de l’écrire et c’est Le Manuscrit Inachevé. Une occasion rêvée pour Franck Thilliez de nous embarquer dans un thriller, genre où il passe maitre en la matière.

Bourré de clins d’œil à Conan Doyle avec Watson, Moriarty, Adler et Stephen King avec Misery, il se plait à nous enfumer. Dans le roman de Thilliez  il y a un roman. Celui de Caleb mettant en scène Enaël Miraure, auteure à succès de thrillers violents. Un étrange amoncellement d’une grande prouesse. Une sorte poupée russe, où tout finit par s’emboiter. Exit les enquêtes scientifiques, Raus la  compagnie de Sharko et Hennebelle (dommage). Toi lecteur, tu as sous les yeux le fameux livre écrit par Caleb Traskman.

S’ouvre alors une accumulation de sous-intrigues, une montagne de misdirections – fausses pistes. Bref, Thilliez opère une partie d’échecs, une mise en abyme, avec son lecteur dans un univers sombre. Il se joue de la mémoire, tournant autour de l’amnésie et à l’hypermnésie et n’hésite pas, dans ce qui est tout sauf un fatras, à nous plonger dans la violence, le darknet et le Sado Maso.

Le roman du roman : 2 histoires.

Isère, Grenoble, dans le coffre d’un chauffard en fuite, est découvert le corps d’une femme, orbites vides, mains coupées. La vidéosurveillance de la dernière station-service est formelle. L’homme qui conduisait n’était pas le propriétaire de la voiture. Il n’est pas le coupable.
La Côte d’Opale, environs  de Berck, villa L’inspirante, soufflée par les sables, Léane Morgan aka Enaël Miraure a eu sa fille enlevée 4 ans auparavant. Elle revient, en pleine promo pour son nouveau roman, vers son mari dont elle s’est séparée. Il est hospitalisé suite à une agression. Il a perdu la mémoire.

Comme souvent, les personnages principaux de Thilliez sont solides. Léane est une femme qui purifie la noirceur qu’elle a en elle, à travers ses romans gores et violents. Elle est seule. La vie sans sa fille est faite de vide. Son mari, Jullian Morgan a perdu la mémoire. Tous deux sont malgré tout en quête de vérité sur la disparition de leur fille, Sarah, une des victimes du « voyageur » Andy Jeanson. De l’autre côté, il y a le duo de flics V&V, Vadim Morel et Vic Altran, le flic hypermnésique qui enquêtent sur ce corps démembré. Au milieu, les personnages de Caleb Traskman, Moriarty malveillant et cruel, Colin Bercheron attendri et affecteux flic du nord.

Côté décors, Thilliez nous sert le vent, le sable, la neige, le froid et le brouillard.

La quantité de pièces frénétiques mises en jeu à un rythme d’enfer, ajoutées à une intrigue complexe. Cette construction bourrée de détails et d’indices aurait pu vite partir à volo. Mais Thilliez tient le cap. Le lecteur est piégé par l’auteur… Lequel ? Avec de multiples rebondissements, le suspens le lie en spectateur addict.

Malgré tout, car il y a un mais de taille, la fin m’a semblé expéditive. Elle n’est assurément pas à la hauteur du roman. Sans rien spoiler, elle m’a malheureusement parue manquer d’originalité et m’a semblé bâclée au regard du travail accompli. En cela, Le Manuscrit m’a paru Inachevé . Il n’en reste pas moins un très bon thriller, mais peut-être pas le meilleur de Franck.

Editions Fleuve Noir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s