BLOODY FLEURY – Le retour

Caen, un week-end de février, pas de quoi affoler les foules ? Dehors, c’est gris et pluvieux. Tu veux ramener un souvenir ? Certaines mauvaises langues diraient : chopes un rhume et ça fait l’affaire. (NdR, c’est fait)

Et bien, fervent lecteur détrompes-toi. Car à Fleury Sur Orne, Bloody Fleury est le lieu à être. THE place to be.

Un flot continu de lecteurs curieux, intéressés se déverse dés 10h le matin. Parmi eux, des familles et de vrais addicts. Et une brochette d’auteurs très majoritairement sympathiques, souriants et adorant parler de leurs travaux. Des névrosés du papier, prêts à commettre les pires atrocités, à se révolter contre l’insoutenable mais très souvent dotés d’un gros cœur balèze.

S’en suivent 3 jours, rythmés par des keynotes diraient nos amis anglo-saxons. Ici on dit des rencontres, des tables rondes (moi je l’ai trouvé rectangle, mais bon, il parait que j’ergote) autour du Polar animées notamment par la cops Sophie, des ateliers festifs pour les kids, bref pas de quoi s’ennuyer.

Résultat : des mômes qui déboulent une crêpe / pâte à tartiner soulevant les hordes affamées, à la main, le crâne maquillé, portant des blessures aussi réalistes que de trompeuses tandis que les parents déambulent, osant demander une dédicace, feuilletant un ouvrage avant de craquer. Des lecteurs insatiables se réfugient sur un coin de table pour dévorer le contenu d’une sainte acquisition alors qu’une organisation attentive et aux petits soins pour tous veille à ce que tout se passe bien. Bloody Fleury a tous les traits d’une grande famille entre le cousin machin, celui qui se fait discret, le tonton exubérant et la copine de la belle soeur. Définitivement, ce salon semble s’enrichir chaque année.

Un grand merci aux amis, aux copains, aux connaissances.

JB, mon anar préféré, Pouy

Nadine du plat pays, Monfils et son excroissance canine acérée

Jean-Luc, noir c’est noir, Bizen

Marin, l’humanité rebelle, Ledun – faudra bien un jour que je tombe sur un livre auquel je n’adhère pas… mais bon sang que c’est dur avec toi !

Les CamHug et pardon de vous avoir fait peur, mon ressenti n’ôte rien à la qualité extraordinaire de vos romans, je suis fan des briques que dis-je, des parpaings que vos deux cerveaux font jaillir

JOB l’intarissable, longue vie au cramé et à Lise

Barbara, le sourire trompeur, Abel,  sous la douceur bouillonne les pires instincts

Elsa, la taille n’égale pas le talent, Roch

et bien sûr the Zonelivre absolutely fabulous team ! Sophie, Jérôme, Léa, Christophe (même si tu as versé du côté obscur de l’écriture) et ceux et celles que j’ai loupés.

L’échange entre le lecteur et l’auteur, reste un moment intime et joyeux. Rares sont ceux qui n’aiment pas en parler. Alors, foncez ! Découvrez –les.

 

Comme d’hab’ j’en suis repartis des livres dans le coffre. 2 heures de route de nuit sous la pluie avec la certitude d’avoir passé une journée extraordinaire et un petit regret pour n’avoir pu partager un diner avec les amis. Mais ça c’est à charge de revanche.

Renseignez-vous. Il y a pléthore de salons, parfois à un jet de cocktail Molotov de chez vous..

Nota : A propos de cocktail, j’ai gouté le Bloody Fleury… Bon, ça y est j’ai trouvé un truc à redire sur ce salon. Va falloir travailler la recette pour l’année prochaine..

 

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Chris dit :

    Superbe retour de salon ! Grand plaisir – chaque fois renouvelé – que de te rencontrer en ces lieux polardeux ! 😃

    J'aime

  2. Yannick, j’adore ta façon de décrire le salon. Tu es un mec en or 😉
    C’était bon de se retrouver entre membres de la Team.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s